Historique

Minta-Saint-Bruno a été fondé en 1970 à l’initiative de feu le curé Lucien Foucreault, curé de la paroisse, et de René Didier, un citoyen de Saint-Bruno-de-Montarville. Minta est le nom d’un village du Cameroun où le premier projet a été réalisé. L’ânon qui figure sur le logo est lié à ce premier projet.

Minta est porté depuis toujours par un comité formé de bénévoles. Les agents de pastorale, présents dans les écoles jusqu’aux années 80, ont facilité, en agissant comme animateurs, l’organisation de nombreuses activités de sensibilisation des élèves et des collectes de fonds. La première Marche Minta s’est tenue en 1977.

La déconfessionnalisation des écoles a obligé Minta à modifier son approche de sensibilisation auprès des jeunes. Minta compte, maintenant, sur la collaboration des membres des Conseils d’établissement, les directions des établissements d’enseignement et le personnel enseignant afin de permettre aux élèves de rencontrer des conférenciers «témoins» ayant un vécu terrain en aide humanitaire international. Ces témoins sont recrutés par Minta. Près de 750 élèves assistent annuellement dans leurs classes à des rencontres interactives avec ces témoins.

La paroisse continue d’offrir gratuitement des services de comptabilité et des lieux de réunion. Chaque année une collecte spéciale permet de perpétuer les liens étroits qu’entretiennent les paroissiens et Minta. La Paroisse de Saint-Basile-le-Grand ayant été rattachée à celle de Saint-Bruno, Minta s’est donc lié à ce mouvement.

Minta a adopté une approche multiconfessionnelle avec ses collaborateurs et partenaires. Les projets sont approuvés sans prescription de liens à une appartenance religieuse.

Les fonds accordés pour la réalisation des projets doivent être versés à des organismes sans but lucratif et à vocation humanitaire. Ces organismes doivent être totalement indépendants des gouvernements et pouvoir rejoindre les personnes directement et cela quelle que soit la situation politique du pays où les projets sont réalisés.

Les membres de la communauté se sont vite reconnus dans les valeurs de solidarité portées par Minta. Les trois paliers de gouvernement participent directement à la poursuite des actions de Minta ainsi que les associations communautaires comme Les Chevaliers de Colomb, le Club Richelieu, Le Cercle de Fermières, le Club de l’âge d’or, les Clubs Optimistes et Rotary, le Club de l’Âge d’or. D’autres groupes, dont les Frères de Saint-Gabriel, sont associés étroitement à Minta depuis plus de 45 ans. Les membres de la communauté d’affaires apportent un appui direct aux projets de Minta.

La ville de Saint-Bruno-de-Montarville a reconnu officiellement la contribution de Minta à la vie communautaire de ses citoyens par la remise de 2 distinctions officielles :

  • Médaille d’Or, Ordre du Mérite, 2011
  • Prix de la Famille, 2014.

Sur le plan de l’aide humanitaire, Minta a contribué à la réalisation de près de 200 projets dans 43 pays sur 4 continents.

La moyenne annuelle des dons totaux recueillis au cours des 15 dernières années s’élève à près de 27 000$. Minta ne paie ni salaire, ni frais de transport et tous les membres sont bénévoles à 100%. Près de 99% des dons recueillis sont versés pour la réalisation des projets.

Présidence au cours des années

Lucien Foucreault  1970-1983
Jean-Paul Breault  1983-1986
 Ginette Lowe  1987-1989
Émile Boisvert  1989-1992
Dre Francine Couture  1992-1998
Aldo Marruchi  1998-1998
Gaétan Gros-Louis, f.s.g.  1998-2000
Dr Maurice Falardeau  2000-2010
 Bruno Goulet 2010-2015
 Gisèle Prévost  2015 à ce jour
JE SOUHAITE PARTICIPER À LA MARCHE MINTA